Des combles bien isolés, c’est le confort assuré, et ce, peu importe la saison et le temps qu’il fasse. On peut aussi alléger la facture de chauffage. Décidé d’isoler vos combles perdus ? Il vous faut la bonne technique et le bon isolant. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de cette opération.

Pourquoi isoler les combles perdus ?

Pourquoi l’isolation des combles perdus permet d’améliorer le confort énergétique du logement ? Tout simplement parce que l’air chaud ne peut plus s’échapper à l’extérieur via le toit. Autrement dit, on peut maintenir toute la chaleur délivrée par le chauffage à l’intérieur de l’habitat. On gagne donc en confort thermique. Un gain d’énergie d’environ 30% est également garanti, car le chauffage fonctionne moins. Cela se traduit par une baisse considérable de la facture.

Une opération bien simple

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, l’isolation des combles perdus n’a rien de complexe. Tout d’abord, il n’est pas nécessaire de penser à l’esthétique du lieu vu qu’il n’est pas aménageable. On peut donc faire les travaux avec plus de liberté. En outre, on n’est pas obligé d’économiser de l’espace. Un large choix au niveau de la technique est aussi garanti. On peut opter pour la plus pratique et éviter les procédures délicates comme isoler la charpente entre les chevrons.

Les techniques d’isolation

L’isolation des combles perdus peut s’effectuer de deux façons. La première solution, c’est de réaliser une isolation par soufflage. La méthode consiste à répandre des isolants en flocons à l’intérieur de l’espace à isoler. Le plus difficile, c’est de faire en sorte que les matériaux forment une couche épaisse sur le plancher et qu’ils bouchent tous les trous. Mais en général, l’opération est rapide surtout quand c’est un expert qui la prend en charge. En revanche, elle peut être onéreuse, car il faut louer la machine de soufflage ou bien recourir à un expert.

La seconde méthode c’est d’isoler le sol en y déroulant des rouleaux d’isolants. Elle est plus facile à réaliser et moins coûteuse. En revanche, elle demande beaucoup plus de temps.

Les isolants pour les combles perdus

Il y a tant de choix en ce qui concerne les isolants qu’on peut utiliser pour traiter les combles perdus. Écologiques et efficaces, les laines minérales et la fibre de bois sont vraiment intéressantes. Le seul problème, c’est que ce sont des matériaux assez désagréables à utiliser, car irritants. La laine de mouton se démarque par son côté naturel et son efficacité. Mais son coût est plutôt élevé. C’est aussi le cas du liège  et de l’ouate de cellulose.

En d’autres mots, la décision à prendre dépend surtout du budget. Pour ne pas faire trop de dépenses, la laine de roche et la laine de verre sont les isolants les plus conseillés. En revanche, pour réaliser l’opération de façon écologique, il est recommandé d’opter pour le liège et les laines végétales. Attention ! Il faut toujours privilégier les matériaux dotés d’un label ACERMI.